Didactique du FLE
Première visite ?

Bienvenu sur le forum: Didactique du FLE _ Algérie

1. Je m’inscris
2. Je consulte gratuitement en ligne des cours partagés par des profs 3. Je partage des idées, des sujets, afin de pouvoir retrouver en ligne leurs cours et exercices vus en classe.
4. Je contribue en déposant mes documents en quelques clics.
5. Je télécharge gratuitement les fichiers qui m'intéressent afin de les adapter à mes besoins.

@++
Didactique du FLE

Didactique du FLE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Didactique et pédagogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Administratrice
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 26

MessageSujet: Didactique et pédagogie   Ven 15 Jan - 12:20

Didactique et pédagogie
[size=16]La pédagogie est définie comme toute activité déployée par une personne pour
développer des apprentissages précis chez autrui.
Pour préciser le sens du terme pédagogie, il est important de différencier pédagogie de
sciences de l'éducation et de didactique.
 Le pédagogue cherche à répondre à des questions intéressant directement son action
éducative : « Que savons-nous de l'apprentissage humain qui nous permette de
construire des stratégies d'enseignement efficaces ? » ou « Quelle serait la méthode
d'enseignement la plus efficace pour tel type d'apprentissage ? » ou encore « Comment
favoriser l'apprentissage de la lecture par un petit journal en classe primaire ? » Le
pédagogue apparaît donc comme un praticien qui se préoccupe d'abord de l'efficacité
de son action. C'est un homme de terrain, et à ce titre il résout en permanence des
problèmes concrets d'enseignement/apprentissage. La source principale de son
« intuition pédagogique » reste l'action et l'expérimentation, dont il tire validation et
encouragement.
 Le chercheur en sciences de l'éducation, de son côté, se préoccupe de répondre à
une autre catégorie d'interrogations, sans doute moins liées à la pratique de
l'enseignement, mais importantes pour le pédagogue : « Quelles sont les causes de
l'échec scolaire ?», « Quel rapport y a-t-il entre l'apprentissage et les théories du
traitement de l'information ? » ou encore « Pour apprendre, l'apprenant doit-il faire des
erreurs ? » Sa préoccupation première est donc d'améliorer la connaissance que l'on
peut avoir des phénomènes qui influencent plus ou moins directement l'action
éducative (voir Sciences de l'éducation).
 Le didacticien, quant à lui, est avant tout un spécialiste de l'enseignement de sa
discipline. Il s'interroge surtout sur les notions, les concepts et les principes qui dans sa
discipline devront se transformer en contenus à enseigner. Il apprécie également le
niveau de ses élèves (difficultés individuelles, représentations personnelles,...) pour
identifier les obstacles de nature épistémologique ou psychologique qu'il lui faudra
surmonter pour « faire apprendre ». Le travail du didacticien est donc essentiellement
un travail de traitement de l'information : identifier et transformer le « savoir savant »
(le savoir de référence) en « savoir à enseigner » (voir Transposition didactique).
Il est clair que les trois approches de l'action pédagogique énoncées ici ne sont pas
exclusives l'une de l'autre. Une situation de recherche-action, par exemple, articule ces trois
pôles.
Dans son cadre contemporain, l'action pédagogique sollicite une synergie extrêmement
complexe de savoirs et savoir-faire dans des champs d'expérience très divers ; le pédagogue,
le didacticien et le chercheur en sciences de l'éducation sont de plus en plus invités à échanger
leurs informations en conservant des directionnels communs : comment faciliter réellement
les apprentissages, développer la personne, diminuer l'échec scolaire...? Comment faciliter le
transfert ? Comment installer des systèmes de régulation des apprentissages plus performants?
Ou encore, comment transformer une courbe de Gauss en courbe en « J », ou tout simplement
comment faire aimer l'école aux enfants ?...
8
Une difficulté demeure pourtant : si les finalités et les buts de l'action pédagogique
peuvent être partagés par la plupart des partenaires, les stratégies pour les atteindre sont
considérablement variées, et parfois même opposées.
Qu'est-ce alors qu'une pédagogie ? Toute conduite humaine, toute action, est toujours subordonnée à un ensemble de croyances. La pédagogie n'échappe pas à la règle. C'est une action
complexe, fédérée par des valeurs (l'idée que le pédagogue se fait de l'homme, de la société, et
de leur rapport mutuel) et par des hypothèses relatives au développement des individus, à leur
manière de se construire et de se projeter dans une vie sociale harmonieuse.
Ces approches étant naturellement saturées d'idéologie, les pédagogues ont imaginé des
systèmes très différents en fonction de leurs conceptions personnelles, de leurs objectifs, du
public auquel ils s'adressent, et cela a conduit au développement de différents types de
pédagogie (pédagogie active, pédagogie des adultes, pédagogie du contrat, pédagogie du
projet, pédagogie par la découverte, pédagogie différenciée, …).
Bruner nous remémore quelques repères essentiels pour « œuvrer en pédagogie ». Ces repères
s'articulent entre eux selon une programmation proche de la cybernétique : action, analyse de
l'action, feed-back de régulation, correction de l'action.
Pour les praticiens que nous sommes, la langue de Bruner, le ton, la générosité qui transparaît sous le texte, demeurent un guide précieux : « Permettez-moi de prendre une position
très pragmatique. Développez la meilleure pédagogie possible. Voyez ce que vous en obtenez.
Puis analysez la nature de ce qui a réussi dans ce que vous avez. fait. [...] Ce que vous pouvez
faire de mieux, à tout moment, c'est à mon avis de réaliser un « traitement » pédagogique qui
marche très bien et de réfléchir ensuite là-dessus, de faire des hypothèses pour déterminer ce
que vous avez fait. [...] Avec un peu de psychologie, un peu de bon sens et un peu de chance,
vous pouvez parvenir en matière d'apprentissage à un résultat qui mérite d'être étudié. Puis
vous simplifierez et vous ferez des expériences. Mais d'abord, inventez et observez. » (1)
Raynal Fr., Rieunier A., Pédagogie : dictionnaire des concepts clés, Paris, ESF éditeur, 1998,
pp. 263-265.
___________________________________________________________________________
(1) Bruner J., « Quelques éléments de la découverte »(1966) in Shulman L.S. et Keislar E.R.,
La pédagogie par la découverte, Paris, ESF éditeur, 1973, p.99-100.
___________________________________________________________________________
« Dans l'univers scolaire, on entendra par « pédagogie » tout ce qui concerne l'art de
conduire et de faire la classe, ce qui relève de ce qu'on a pu appeler autrefois la discipline,
mais aussi l'organisation et la signification. du travail. L’exercice de cet art et de la réflexion
sur ses ressources et ses fins. Les didactiques concernent, elles, l’art ou la manière d’enseigner
les notions propres à chaque discipline, et même certaines difficultés propres à un domaine
dans une discipline. »
Cornu L., Vergnioux A., La didactique en question, Paris, Hachette Education / CNDP,1992,
pp.9-10.
“ (...) L'approche didactique travaille d'une part, en amont de la réflexion pédagogique,
en prenant en compte les contenus d'enseignement comme objet d'étude. La didactique permet
alors le repérage des principaux concepts qui fonctionnent dans la discipline et l'analyse de
leurs relations. Elle s'intéresse à leur histoire, leurs rectifications respectives, les modalités de
leur introduction dans l'enseignement. Elle examine le fonctionnement social de ces concepts,
les pratiques sociales auxquelles ils renvoient ... Les idées de trames conceptuelles, de
niveau de formulation, de transposition didactique, de pratiques sociales de références sont
ici présentes. Et, d'autre part, en aval, en approfondissant l'analyse des situations de classe
9
pour mieux comprendre de l'intérieur comment cela fonctionne et ce qui s'y joue ; l'étude des
représentations des élèves, de leurs modes de raisonnement, de la manière dont ils décryptent
les attentes de l'enseignant, intervient à ce propos. Mais aussi l'analyse du mode d'intervention
de l'enseignant afin de lui suggérer une gamme d'interventions possibles et non son
enfermement dans une modalité unique d'intervention. »
___________________________________________________________________________
Astolfi J-P., Develay M., La didactique des sciences, Paris, PUF,1986, « Que sais-je ? »,
n°2448, pp.9-10.
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didactique-fle.forumalgerie.net
 
Didactique et pédagogie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Didactique versus Pedagogie
» Didactique et pédagogie en HG
» Pédagogie de projet ?
» Haro sur la pédagogie frontale ? Oui, mais pourquoi ?
» Livres sur la pédagogie et la didactique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Didactique du FLE :: La didactique des langues :: Introduction à la didactique et ses disciplines-
Sauter vers: